mardi 24 février 2009

Flickr vs Panoramio vs Picasa : des photos de Géo

Trouver des photographies libres de droit pour un usage pédagogique peut relever du parcours du combattant. Je ne reviens pas sur ces banques d'images utiles aux enseignants français d'Histoire-Géographie :
Attaquons-nous aux blockbusters de la catégorie photo : Flickr, Panoramio et Picasa. Leurs points communs sont d'être des sites de publication et de vidéos d'accès gratuit, aux nombreuses fonctions paramétrables, dont les plus intéressantes pour nous sont :
  • la géolocalisation : indiquer le lieu de prise de vue sur une carte
  • la gestion des droits : deux options pour simplifier : les droits réservés et la licence creative commons
  • la gestion par tags : ce sont les mots-clés, qui permettent de naviguer dans le site à la recherche de photos relatives au thème que vous explorez
  • le classement public/privé : il est possible de créer des albums ou des photos privées, qui ne seront visibles qu'aux personnes que vous sélectionnez (amis, famille)
  • le réseau social : vous rencontrez des gens qui partagent vos passions, qui vous intéressent
  • suivi RSS des nouveautés : vous pouvez suivre les nouvelles photos d'un groupe, d'un auteur, d'un album...

Chicago at night, from 36,000 feet, myelectricsheep, flickr

Panoramio

Atouts : Racheté par Google, Panoramio est le plus géographique des sites, car son principe est de géomarquer systématiquement les images uploadées (téléchargées sur le site). C'est donc le site le plus pratique pour une recherche cartographique et pour une exploration. Autre avantage de taille, ce sont les photos de Panoramio (une sélection régulièrement mise à jour) qui s'affichent dans Google Earth !
Bémol : pas de recherche spécifique pour les images libres de droit. Il faut donc vérifier le statut de chaque photo.
Exemples :
le Pont Flaubert durant l'Armada (Rouen)
Le CBD de Chicago la nuit (droits réservés)

Picasa

Service de Google également, à la fois logiciel de gestion et de retouche de photographies sur votre disque dur, et service de partage en ligne : Picasa web Albums.
Atouts : il est très facile d'uploader ses albums photos sur Picasa web album après les avoir préparées sur le logiciel Picasa. C'est en conséquence le service qui ressemble plus à votre fichier images du disque dur.
Bémol : pas de recherche spécifique pour les images libres de droit. Il faut donc vérifier le statut de chaque photo. La fonction recherche n'est pas la plus pertinente. Les liens sociaux sont limités.
Exemples :
mon album public du Devon, Angleterre

Flickr
Service de Yahoo, qui propose près de 3 millions de photos.
Atouts : c'est le service le plus friendly, le plus perfectionné aussi. Surtout, il dispose d'un moteur de recherche d'images libres de droit, sous licence creative commons cliquer sur l'option dans "recherche avancée". Un vrai bonheur ! La fonction recherche est très riche, puisqu'on peut paramétrer la rechercher des images chez ses groupes, ses amis...
Accès également par recherche cartographique :
Bémol : aucun, si ce n'est certains services payants en version pro.
Exemples :
Pour terminer, il est intéressant d'être inscrit à ces sites pour développer justement ces réseaux sociaux, sélectionner ses favoris, gérer ses photos. Si tout ce que vous souhaitez est de trouver des photos libres de droit, et non de participer, vous pouvez utiliser un service unique comme diigo ou del.icio.us qui gère vos favoris en ligne, en taggant toutes les images libres de droit qui vous intéressent sur la toile. Mais ce sera l'objet d'un prochain article.

Bonnes explorations

1 commentaire:

Pariente a dit…

Bonjour, cette magnifique photo de Chicago, ai-je le droit de la mettre dans mon blog du webpedagogique, sans aucune mention du nom de l'auteur, dois je demander la permission pour l'utiliser avec les élèves?
Merci